top of page
Rechercher

Privatiser un bar à Paris : les 4 erreurs à ne pas faire

Ah, ce rêve : avoir un bar pour soi tout seul (et ses convives bien sûr), le temps d’une journée ou même d’une soirée. Au moins, vous serez certains de rendre cet événement très spécial en choisissant un cadre pareil. Louer un tel établissement à Paris, ce n’est pas quelque chose qu’on fait tous les 4 matins. Au Shake n’ Smash, nous proposons plusieurs salons privatisables, ce qui nous a permis de dresser la liste des 4 erreurs à ne pas commettre pour privatiser un bar. Bonne lecture !



Pourquoi privatiser un bar ?


Vous hésitez encore à réserver et à privatiser un bar à Paris ? C’est vrai qu’on a généralement l’habitude des lieux de réception plus classiques ou des salles des fêtes à louer. Pourtant, quel que soit votre événement (privé, professionnel…), choisir un lieu atypique comme un bar est un vrai atout.


Pas besoin de décorer le lieu : l’ambiance est déjà au rendez-vous. Vous êtes certain de marquer les esprits de vos invités. Côté organisation, tout est plus simple car vous avez en général accès aux services habituels du bar, comme de la petite restauration. Au Shake n’ Smash, notre bar à cocktails parisien, il y a même un barman attitré pour vos événements !



Privatiser un bar pour votre événement



Les 4 erreurs à éviter pour privatiser un bar à Paris


Oui, vous allez le faire : vous vous apprêtez à privatiser un bar à Paris. Que ce soit sur un coup de tête ou après mûre réflexion, vous n’êtes pas à l’abri de commettre un faux pas. Experts en la matière (de la privatisation de bar, pas des faux pas !), voici nos conseils pour éviter ces 4 erreurs qu’on rencontre encore trop souvent dans notre métier.



Erreur #1 : ne pas définir en amont le type d’événement et ses objectifs


Cette étape peut sembler assez fastidieuse, notamment pour des events privés, entre amis ou en petit comité. Et pourtant, votre événement va bien plus loin que de juste “faire la fête”. Par exemple, pour une occasion avec vos proches, posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle ambiance est souhaitée ? Plutôt chill ou festive ?

  • Combien d’invités il y aura (définissez au moins une fourchette) ?

  • Quel sera le meilleur moment pour cet événement (date et horaires) ?

  • Comment se passera le paiement de cette location ? Y a-t-il une participation financière des participants à prévoir ?

  • Quels sont les objectifs de cet événement à Paris ? Que voulez-vous faire ressentir aux invités ? Quel est le but ?

  • Comment saurez-vous que la soirée sera réussie ? Selon quels indicateurs ?

Ainsi, vous en apprendrez plus sur l’événement que vous voulez faire et comment y arriver. Ces informations seront utiles à chaque étape de votre organisation et notamment au moment de faire votre choix pour privatiser un bar dans Paris.



H3 Erreur #2 : choisir de privatiser un bar sans demander l’avis des invités


Vous organisez cet événement avant tout pour vos invités: Et une des recettes magiques pour réussir cette belle occasion est de les inclure activement dans les décisions et la planification. Nous vous conseillons fortement de vérifier auprès de vos convives que privatiser un bar leur convient bien. Peut-être que certains d’entre eux avaient envisagé un lieu complètement différent (un autre type de location ou un autre emplacement géographique, notamment à Paris) ?


Même si vous voulez garder un élément de surprise, privatiser un bar reste un choix atypique qu’il vaut mieux valider en amont avec les participants. C’est le seul moyen d’obtenir l’adhésion de tout le monde le jour J, sans désistement de dernière minute !



Erreur #3 : opter pour un bar au hasard


Privatiser un bar à Paris, ça ne se fait pas au doigt mouillé ! Si vous ne checkez pas l’établissement avant de le choisir, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises. Une simple recherche sur internet et une prise d’informations suffisent à avoir les renseignements principaux qui motiveront votre décision finale.


Le prix et l’emplacement seront des éléments à prendre en compte dans votre choix. Pensez par ailleurs à comparer les devis et à bien lire chaque ligne du contrat de location (notamment les conditions d’annulation et de remboursement, ainsi que les clauses liées à la caution).


Mais privatiser un bar, c’est aussi opter pour une ambiance particulière. De l’atmosphère speakeasy et cosy au rooftop bohème chic, il y a tout un monde ! Et le choix est vaste à Paris…

Bien entendu, il y a des bars bien plus classiques ou avec une ambiance brasserie. Mais pour votre événement, nous vous invitons à sortir des sentiers battus en choisissant des salles au décor et au design vraiment originaux. Vous pouvez demander des photos (il y en a cependant sûrement sur les réseaux sociaux de l’établissement) ou même visiter le lieu en amont pour mieux définir votre choix.




Les erreurs à ne pas faire pour réserver un bar à Paris


Erreur #4 : Oublier de demander les services sur place



Vous pensez que vous louez juste une salle à Paris ? Privatiser un bar va souvent bien plus loin que ça. En tout cas, c’est notre façon de voir les choses ! En effet, nous avons à cœur d’accompagner chaque client dans l’organisation dans son événement. La majorité des établissements sont capables de vous proposer des services qui faciliteront la mise en place de votre journée ou de votre soirée de réservation.


Pensez notamment à la restauration et aux boissons (y aura-t-il un barman disponible ?). Mais il ne faut pas non plus omettre l’aide dont vous pourriez avoir besoin pour la mise en place de la salle. C’est par exemple le cas pour l’organisation d’un séminaire : tables en U, vidéoprojecteur, connectique, etc. Privatiser un bar dans la capitale, c’est aussi pouvoir profiter des animations que l’établissement peut vous conseiller ou mettre à votre disposition : karaoké, DJ, etc.



Vous avez à présent toutes les clés pour choisir avec précision et justesse l’établissement idéal à Paris. Privatiser un bar pour votre événement est une vraie expérience. Laissez-vous tenter !






19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page